3 alarmes sociales à SUR

2 constats d’accord et 1 constat de désaccord en date des 20 et 21 septembre 2018:

  • L’alarme sociale pour le motif « mise en danger des équipes GPSR lors des missions conjointes avec certaines équipes du SCC qui ne respecte pas la réglementation et les consignes de sécurité » s’est conclue par un constat d’accord.
  • L’alarme sociale pour le motif « absence de réponse de l’encadrement aux questions posées par les agents  » s’est conclue par un constat d’accord
  • L’alarme sociale pour le motif  « mise en danger des équipes GPSR par certains encadrants d’exploitation qui se permettent de déplacer ou d’ouvrir les paquets suspects pendant l’intervention du GPSR ou de la police, sans même les aviser » s’est conclue par un constat de désaccord.

Les constats de ces alarmes sociales: 3_AS_SUD_RATP_20.09.2018

Dans la même catégorie

Alarmes sociales pour les agents du GPSR
Actualité

Alarmes sociales pour les agents du GPSR

SUD-RATP a signé un constat de désaccord le 9 avril 2019 suite à une alarme sociale ayant pour motif « différences

Protégé : CSE avril 2019
Actualité

Protégé : CSE avril 2019

Il n’y pas d’extrait, car cet article est protégé.

Protégé : CSE mars 2019
Actualité

Protégé : CSE mars 2019

Il n’y pas d’extrait, car cet article est protégé.

Protégé : CSE février 2019
Actualité

Protégé : CSE février 2019

Il n’y pas d’extrait, car cet article est protégé.

Alarme sociale sur l’organisation des séances de tir à SUR
Actualité

Alarme sociale sur l’organisation des séances de tir à SUR

SUD-RATP a signé un constat de désaccord le 31 janvier 2019 suite à une alarme sociale concernant la nouvelle organisation

Alarme sociale sur le déroulement de carrière des agents du GPSR
Actualité

Alarme sociale sur le déroulement de carrière des agents du GPSR

Le syndicat SUD-RATP a signé le 27 décembre 2018 un constat de désaccord sur une alarme sociale concernant le non-respect